Contes Slaves

contes-slaves-en-ombres

Spectacle de théâtre d’ombres musical 50/60 minutes

contes-slaves-en-ombres-5C’est dans un voyage à l’Est aux confins de l’Europe et de l’Asie, sur les terres Slaves de la Pologne et la Russies que vous invite la Cie. Coppelius. Enfilez les kozak et la chapka !

Le spectacle que la Cie. Coppelius vous propose se compose de deux contes, l’un Russe, l’autre Polonais, pour 45 min de spectacle (enfants- tout public).

Un conte traditionnel Polonais :

Savez-vous pourquoi la ville de Cracovie porte ce nom ? Et bien tout remonte au temps des Rois, contes-slaves-en-ombres-10des Princes et des Dragons, lorsque de terribles monstres s’emparaient d’une rivière, d’une montagne, ou d’une vallée et dévastaient tout sur leur passage. Défendant jalousement leur nid comme un trésors, dévorant les jeunes filles innocentes, ils faisaient peser sur les hommes la plus terrible des calamités !

C’est un de ces Dragons qui un jour a décidé de s’installer dans une falaise de la colline du Wawel, contes-slaves-en-ombres-8qui domine le fleuve vistule. Bien des chevaliers ont tenté de le vaincre mais aucun n’y est parvenu… jusqu’au jour où le roi qui avait perdu tous ses chevaliers confia son désarroi à un jeune berger du nom de Krack. Il y avait de quoi, l’abominable dragon voulais dévorer sa fille, la princesse ! La où l’épée et la lance ne purent rien contre le monstre, la ruse et l’amour du jeune homme pour la princesse parviendront à délivrer la région du l’oppression du terrible Dragon de Cracovie !

contes-slaves-en-ombres-13Un conte traditionnel Russe:

Notre second conte, L’oiseau de Feu, se déroule dans la Russie médiévale où des Tsars, à demi magiciens, et tous rivaux se jouaient sans cesse les plus mauvais tours ! L’un d’eux, certainment le plus sage, avaient trois fils et un pommier magique qui donnait des fruits d’or ! Mais voilà, sans que personne ne se l’explique, l’arbre magique qu’il chérissait perdait un fruit chaque nuit.. les deux ainés fainéants et ambitieux ne se soucièrent
contes-slaves-en-ombres-9guère de mettre un terme à ces disparitions, seul le cadet que tous négligeait eu le courage de se lancer dans l’aventure ! Un cheval magique, un loup sorcier, un oiseau de feu le conduiront jusqu’au vingt-neuvième royaume où l’attendait l’amour ! Mais son odyssée sera ponctuée de périls et de trahisons dont il ne sera pas aisé de triompher!

Le castelet « théâtre d’ombres » et les silhouettes de papier sont présentés au public au terme de chaque représentation.

La technique du Kamishibaï :

contes-en-ombres-kamishibai-japon-coppelius

Le kamishibaï, littéralement « pièce de théâtre sur papier », est un genre narratif japonais dont l’origine remonte au XIIe siècle, époque à laquelle, dans les temples bouddhistes, les moines se servaient des emaki (rouleaux de dessins) pour transmettre des histoires à contenu moralisant, à une audience généralement illettrée. Les emaki défilaient sur un cadre appelé butaï, sorte de castelet équipé de volets où apparaissent les images.

exemple de kamishibai traditionnel C’est aujourd’hui une sorte de théâtre ambulant, où des artistes racontent des histoires en faisant défiler les emaki devant les spectateurs, dans un esprit un peu semblable à celui de Guignol mais avec des images à la place des marionnettes. Le kamishibaï peut être utilisé facilement dans tous les lieux de rencontres (bibliothèques, écoles, hôpitaux, prisons, maisons de retraite…). Il est irremplaçable pour l’alphabétisation, la lecture de l’image, l’apprentissage de la lecture à haute voix, la création et l’écriture d’histoires par les enfants. Les planches cartonnées, les illustrations du kamishibaï racontent une histoire, chaque image présentant un épisode du récit. Le spectacle Contes en Ombre s’inspire de cette technique. Le conteur accompagne ses histoires d’images qui défilent sur un rouleau intégré à un butaï. Mais nous avons remplacé les images peintes par des jeux d’ombres !
Stage théâtre d’ombre :

La Cie. Coppelius propose tout une série de stages et d’ateliers :

Autour du spectacle Contes en Ombres, nous vous proposons de dresser chez vous notre castelet-butaï pour y jouer nos contes, avant d’initier enfants et adultes à l’art de conter (atelier d’écriture et d’expression théâtrale) et de faire vivre les silhouettes de papier (initiation à la manipulation). contes en ombres spectacle conte, théâtre d’ombres et kamishibaïSuivant un parcours créatif en cinq étapes :

Qu’est-ce qu’un conte ? (lectures)
travail d’écriture sur le conte
réalisation d’un décors/personnages
mise en scène du spectacle/jeu de lumières.
représentation
Une activité créative et ludique où chacun pourra laisser s’exprimer ses dispositions artistiques, qu’elles relèvent du jeu, de l’écriture, de l’imagination, ou encore de la manipulation, autour de récits inventés ou glanés tout autour du monde !

Extraits vidéo :